agrandir le texte retrecir le texte imprimer article

Agora Citoyenne, pour une nouvelle concertation publique

La démarche d’ouverture de l’équipe municipale, novatrice, basée sur l’engagement, le respect et la solidarité, a une fois de plus été plébiscitée par la population lors des élections municipales, le 15 mars dernier, avec 67,46% des voix. Pour raison de crise sanitaire liée à la Covid-19, le nouveau Conseil Municipal n’a pu être installé que le 24 mai 2020. Aussi, nous vous proposons dès la rentrée les nouvelles modalités de la concertation publique.

La démocratie de délibération
L’objectif poursuivi est de réussir l’exercice d’une démocratie de délibération appliquée aux enjeux collectifs que nous vivons.
C’est en quelque sorte un approfondissement très exigeant de la démocratie. Dans celui-ci, en respectant le cadre du projet municipal validé massivement par les Limouriennes et les Limouriens, chacun doit se sentir concerné et capable de discuter de ce qu’il vit et comprend de sa situation, de produire des savoirs sur cette situation, son quartier, son territoire, son lieu de vie et de formuler des propositions pour faire évoluer les choses dans le respect de l’équilibre de la société. Faut-il encore que ces propositions soient entendues, débattues et que ce dialogue ne tourne pas à « la foire à tout ». Car raisonner en perdant de vue l’objectif ne mènerait à rien.
L’architecture classique de la concertation municipale est organisée autour des deux instances principales que sont les commissions municipales (élus majorité + opposition) et les Comités consultatifs (élus majorité + opposition + administrés volontaires).

Après quasiment vingt ans de pratique, force est de constater que cette organisation
n’est plus forcément la plus adaptée. En effet, après une relative effervescence quelques mois avant et après chaque échéance électorale, la participation faiblit invariablement devant le travail nécessaire, et les réflexions s’étiolent. Seules les grandes réunions thématiques (Plan Local d’Urbanisme, Projet « Coeur de ville », Projet « Quartier Ouest », Analyse des Besoins Sociaux…) ont vraiment drainé un nombre de participants conséquent et fait l’objet de véritables échanges productifs.

Aujourd’hui, l’idée est donc de se servir de cette irremplaçable expérience de terrain
pour élaborer un cadre innovant pour la concertation, tout en conservant bien sûr, des moments déjà existants d’échanges fructueux en proximité avec les administrés tels que les réunions de quartiers, par exemple.

Nous vous proposons donc la mise en place d’une véritable agora citoyenne pour ce nouveau mandat 2020/2026. Elle se veut révélatrice d’un mode de gouvernance qui évolue dans le temps, sans pour autant remettre en cause nos principes fondateurs qui ont fait leurs preuves. Il reviendra toujours au Conseil Municipal, qui en a reçu mandat, d’agir et d’assumer ses choix in fine.

Il s’agit, ni plus, ni moins, d’imaginer ensemble le LIMOURS de demain, en croisant la vision des élus, les suggestions des citoyens et, si besoin, les compétences d’experts reconnus sur les différents sujets.

Une nouvelle organisation
L’Agora citoyenne constitue l’assemblée plénière, l’entité principale qui est placée sous la responsabilité du Maire de la commune. Elle nécessite ensuite la mise en place d’ateliers participatifs axés sur 6 thématiques principales :

• la ville collaborative : conception de l’espace public,
• la ville solidaire  : cohésion sociale, vivre ensemble,
• la ville durable  : biodiversité et nouveaux usages,
• la ville innovante  : nouvelles technologies et services
urbains innovants,
• la ville dynamique : art dans la ville, sports et espace
ludique,
• la ville mobile : mobilité et voiries du futur.

Chaque atelier sera piloté, animé et rythmé par un adjoint de secteur avec l’aide des conseillers municipaux. Pour une efficacité accrue et devant la multiplicité des sujets, les ateliers pourront donner lieu à la création classique de sous-groupes de travail.

Pour autant, ces ateliers ne sont pas conçus comme des silos. Cette nouvelle organisation devra être transversale et il sera de notre responsabilité de faire vivre cette interrelation.

À ce stade, seule la commission des finances conservera son fonctionnement habituel dicté classiquement par les délibérations municipales qu’imposent le Rapport d’Orientations Budgétaires, le vote du budget, les Décisions Modificatives ainsi que le Compte Administratif. Elle sera, de fait, rattachée au dispositif Agora Citoyenne puisqu’elle fournira, entre autres, notre Plan prospectif à 5 ans permettant de donner l’indispensable cadre financier opérationnel.

Une nouvelle composition
Hormis les élus qui animeront cette Agora Citoyenne, les Limouriennes et Limouriens qui le souhaitent peuvent s’engager librement, sur la base du volontariat et sans numerus clausus, dans cette aventure collective.
Pour cela, il vous suffit de vous inscrire dès maintenant en adressant à l’attention de Madame le Maire :
- un courrier manuscrit en mairie de Limours, Place du Général de Gaulle - 91470 Limours,
ou
- une GRC sur www.limours.fr « Ma mairie 24 h/24 »

En complément, nous organiserons officiellement un tirage au sort d’administrés lors d’une séance de Conseil municipal ce qui constituera un moyen supplémentaire d’impliquer la population en complétant le panel déjà rassemblé.

Enfin, selon la spécificité de la thématique abordée et afin de compléter le dispositif, nous pourrons faire appel, si besoin, à des experts ou intervenants reconnus.

Ainsi est formée la chaîne collective de l’Agora Citoyenne :
Thématiques + Elus + Citoyens + Experts

Un nouveau calendrier
La planification d’un calendrier prévisionnel est absolument indispensable pour maîtriser la charge de travail et la mise en perspective.

C’est ainsi qu’une réunion plénière de l’Agora Citoyenne aura lieu le 23 septembre à 20h30 à La Scène au cours de laquelle sera présentée l’intégralité des
ateliers et leurs responsables.
Ces derniers indiqueront à cette occasion le calendrier qu’ils entendent mettre en place et les rendez-vous à venir.

Rendez-vous donc pour le lancement de cette initiative constructive et participative !